Switch Language

Courbatures

Les courbatures ou douleurs musculaires sont un signe typique de la maladie en cas de refroidissement et – plus encore – en cas de véritable grippe (influenza). Cela correspond à une sensation de tension musculaire douloureuse dans les jambes, les bras et le dos. Les courbatures peuvent être d’intensité variée et n’affectent pas les personnes concernées uniquement en mouvement, mais aussi au repos, c’est-à-dire en position allongée ou assise.

Courbatures: ce qui se cache derrière

Comme la plupart des symptômes de la grippe et des refroidissements, les courbatures sont une conséquence de la réaction immunitaire à l’infection: afin de coordonner les mesures immunitaires, l’organisme libère des médiateurs, notamment des prostaglandines, qui participent à la réaction inflammatoire de défense contre les virus. Ces médiateurs libèrent dans le même temps des stimuli douloureux dans les cellules nerveuses. 

Quand cela «pince» dans les jambes et les bras, cela veut donc dire que la défense propre à l’organisme est lancée contre les agents pathogènes.

Durée des courbatures

Les courbatures arrivent généralement deux jours après l’infection. Dès que les agents pathogènes sont sous contrôle et que la réaction immunitaire diminue, les douleurs musculaires des jambes et des bras s’améliorent elles aussi.

Courbatures intenses – un signe de grippe?

Les courbatures surviennent aussi occasionnellement en cas de refroidissements. Cependant, les douleurs musculaires sont plus fréquentes et plus fortement marquées en cas de véritable grippe.  

Des douleurs musculaires inhabituellement fortes pourraient ainsi suggérer une infection par la grippe.