Switch Language

Fatigue & abattement

Toux, fièvre ou courbatures: ces symptômes clairement localisés nous tourmentent la plupart du temps lors d’une infection et demandent le maximum d’attention. Dans le même temps, nous nous sentons fatigués et dépourvus de force, nous n’avons plus d’énergie, presque comme un appareil débranché. Cette sensation de maladie est un symptôme en lui-même que l’on constate fréquemment lors d’infections virales.

Epuisement: un symptôme général

L’abattement fait partie des symptômes généraux non spécifiques. Cette sensation combine différents signes d’épuisement physique et mental: 

  • fatigue, besoin de sommeil accru;
  • faiblesse physique, manque de force;
  • manque d’entrain, difficultés de concentration, faiblesse des performances.

Cet épuisement général peut survenir après ou pendant des efforts physiques importants ou une sollicitation mentale. Une infection virale constitue une telle sollicitation.

La défense contre les infections n’est pas une tâche facile

En effet, le système immunitaire doit effectuer un dur labeur pour défendre l’organisme contre les virus responsables des refroidissements et en particulier de la grippe, éventuellement associée à une surinfection bactérienne. La toux, l’augmentation de la température corporelle ou même la fièvre, la formation de cellules immunitaires et d’anticorps: toutes ces activités demandent de l’énergie.

Pendant la phase aiguë de la maladie, l’abattement et un besoin de sommeil important sont des signes que toutes les forces sont mobilisées dans la lutte contre l’infection. Cela est particulièrement vrai pour les influenzavirus agressifs: ils représentent une tâche colossale pour le système immunitaire. C’est pourquoi la sensation de maladie est particulièrement marquée et durable en cas de véritable grippe.

Ecouter son corps en cas de fatigue

Même après avoir vaincu l’infection, l’épuisement peut perdurer encore quelque temps. Il est important d’écouter les signaux de l’organisme pendant cette période: il a encore besoin d’un peu de repos pour se rétablir et recharger ses batteries. 

Une infection grippale est moins grave et c’est pourquoi on récupère généralement plus rapidement. En revanche, une véritable grippe témoigne là encore de sa sévérité: les malades ont souvent besoin de plusieurs semaines après une grippe pour être complètement rétablis.