Switch Language

Traitement et prévention de la grippe et des refroidissements

La cause des infections virales des voies respiratoires – les virus – n’est que très difficilement maîtrisée par des médicaments. Les agents pathogènes n’ont pas de métabolisme propre, mais utilisent «l’infrastructure» des cellules de l’organisme afin de se multiplier. Arrêter les virus sans endommager dans le même temps les cellules de la personne malade n’est pas une mince affaire pour les médicaments antiviraux (virostatiques)

Les virostatiques antigrippaux disponibles ont donc un effet limité et présentent parfois des effets secondaires sévères. Ils ne sont prescrits qu’après une évaluation minutieuse. 

Grippe ou refroidissement: la majeure partie – si ce n’est la totalité – de l’effort de défense contre les virus revient dans tous les cas au seul système immunitaire. Les symptômes désagréables qui sont causés peuvent être soulagés par des médicaments et remèdes maison en vue de rendre la maladie plus supportable. 

La prévention est la meilleure protection contre les refroidissements et la grippe

Lorsque le traitement est limité, la prévention est d’autant plus importante – notamment en cas d’infections sévères des voies respiratoires, comme la véritable grippe (influenza). En connaissant les voies de transmission et en respectant certaines règles de conduite, on peut considérablement réduire le risque de contamination pour soi-même et pour les autres. 

En outre, il est également possible de recevoir une vaccination antigrippale.

Quand consulter un médecin?

En règle générale, une consultation médicale n’est pas nécessaire en cas de simple infection grippale. Des symptômes respiratoires sévères et une forte fièvre constituent en revanche toujours un motif de consultation chez le médecin: les mesures nécessaires pourront alors être prises en temps opportun s’il y a lieu et l’évolution de la maladie sera contrôlée afin d’éviter autant que possible des maladies secondaires sévères.